Mon nouveau job

Publié le par Chouquette

Voilà une semaine et 3 jours que j'ai démarré mon nouveau job. J'avoue ça fait un bien fou d'être occupée toute la journée et de ne pas voir le temps passé. Je me sens vivre à nouveau, peut être que pour certains d'entre vous ça peut parait exagérer mais dans ma vie le boulot c'est un élément pilier qui me permet de me stabiliser, moralement j'entends.

 

J'ai donc rencontré mes deux nouvelles assistantes, l'une téméraire et extravertie, l'autre timide et très organisée. Sauf que l'une est assistante en CDI et l'autre en alternance en master 2 et elle, je vais m'en occuper car elle a vraiment besoin d'être secouée. J'ai fais le point avec ma chef sur le sujet qui me laisse carte blanche, ayant trouvé que j'avais bien cerné mes collaboratrices.

 

Dans l'équipe il y a un homme que j'ai rencontré lors de mes entretiens. Je l'avais pas très apprécié car il se la jouait, était à mon goût trop à la cool complètement écroulé sur sa chaise limite allongé, basket et presque l'utilisation du tutoiement. Puis à la fin de l'entretien, il m'avait dit : "Bon entre nous, c'est pas dur pour le moral de ne pas travailler depuis un an ?". Là je me suis sentie dans une émission télé réalité, un truc du genre Vis ma vie ou autre. Que viens faire mon moral et mon ressenti personnel dans le cadre d'un entretien professionnel. Dans ma tête j'ai répondu : Hé garçon t'as cru qu'on était pote, ou que t'es devenu mon psy ?"

 

Dans la vraie vie j'ai répondu (enfin pas à sa question fort heureusement !) :Vous savez cette semaine j'ai fais du bénévolat pour le Sidaction, le Téléthon et l'Armée du Salut, faire ce type d'action remet les choses en perspective.

 

Sous entendu, y a plus malheureux et il ne faut pas tjs se focaliser sur soi. Quand j'étais sortie de l'entretien j'étais pas bien j'avais trouvé sa question hors sujet. Lui, il est bizarre, il me dit jamais bonjour ou aurevoir quand il me parle il regarde ailleurs .... Pourtant, la personne que je remplace m'a informé que c'est lui qui a le plus poussé ma candidature. Mais lui et moi on sera, je pense, jamais très copain, j'ai horreur des gens condescendants. Puis il est super pote avec une de mes assistantes, il était à son mariage et son sorti vendredi soir donc attention.

 

D'ailleurs, celle qui est à temps plein se croit un peu "trop autonome" mais pas de chance je tombe sur toutes ces boulettes. Pas plus tard que ce soir elle m'en a fait une bien bonne et demain je vais y passer un moment.

 

La plus jeune, la timide, elle va faire une petite présentation devant 20 personnes et déjeuner avec toute une équipe de stagiaire et moi même. Il faut qu'elle sorte de son bureau et qu'elle s'habitue à parler en public. Je l'ai mise tout de suite au parfum, histoire de la booster. J'ai dis que là dessus je ne la lâcherais pas, j'adore ça !

 

Les 4 heures de transport par jour m'épuisent et me rendent toute flagada en fin de journée et le we c'est pire. Vendredi soir j'ai une soirée et un déjeuner samedi midi, ça va être chaud.

 

Sinon le reste de l'équipe est sympa, on n'a toutes le même âge par contre elles ont toutes sans exception des enfants donc les conversations vont tournées pas mal autour de leur progéniture.

 

Voilà un petit récap de ces quelques jours. J'espère que ça se passera bien mais ça ne m'empêche de chercher activement un CDI (le saint graal) à côté.

 

Choukette mode lessivée !

 

 

 

 

Publié dans Tranche2vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article