Mes nouvelles assistantes

Publié le par Chouquette

Lorsque j'ai passé les entretiens pour cette boite, on m'a dit que les deux assistantes étaient très efficaces, et qu'on pouvait compter sur elle.

 

L'une, celle en alternance, était fiable, organisée et structurée. La deuxième était moins organisée plus éparpillée mais que globalement elles faisaient toutes deux bien leur travail.

 

La jeune en alternance était en cours, lorsque j'ai dû reprendre ces dossiers et là grosse surprise, une erreur quasiment dans chaque dossier. Humm pourtant on m'avait dit que c'était la plus fiable. Lorsqu'elle est revenue on n'a fait un point, et là grosse surprise je me suis aperçue qu'elle ne comprenait pas ce qu'elle faisait. Je m'explique, elle sait faire une jolie convocation, la mettre dans un dossier, imprimer des documents mais tout ça pour quoi ? bah là après 3 ans au même poste, je me rends compte qu'elle n'a aucune connaissance juridique dans notre domaine et ne comprend pas les tenants et aboutissant. On passe alors 2 heures de formation sur le côté juridique.

 

Elle ressort de mon bureau contente car elle attendait cette formation depuis longtemps. Dans l'après midi, elle craque et se met à pleurer. Normal, puisque depuis 3 ans on dit qu'elle est l'assistante idéale. Sauf que cette jeune est en BAC+5 en alternance et de fait j'attends plus que du secrétariat. Elle est tombée malade le lendemain, puis la semaine dernière elle a pleuré plusieurs fois. Au début elle m'a dit : "Non t'inquiète c'est personnel". Puis, elle est allée dire aux autres que c'était moi, que j'étais trop dure avec elle.

 

Un soir, on parle de son mémoire, en gros elle me donne un sujet mais n'a aucune problématique et il n'y aucune problématique sur ce sujet dans l'entreprise. Je tente de lui donner des pistes de réflexion mais aussi d'aller à son université pour voir les problématiques qu'on peut trouver sur le thème qu'elle voudrait faire. Par exemple, moi j'aime le chocolat mais je ne fais pas un mémoire là dessus car je n'ai pas rencontré de problème. Le lendemain, elle dira aux autres que j'ai dis que son mémoire était de la merde.

 

Vendredi dernier, nous avions donc rendez-vous pour faire le point. Je lui avais demandé le mercredi de faire la liste des choses qu'elle aimerait faire et aussi de faire le point sur notre collaboration. Le vendredi arrivant, je la laisse s'exprimer. Notre collaboration semble fonctionner et elle est contente. Sauf que je n'hésite pas à la mettre devant ces propos et là elle pleure (encore). Je lui dis que "c'est de la merde" ce n'est pas mon vocabulaire et que jamais je ne lui aurais dis une chose pareil. Heureusement ce jour là l'autre assistante était là. Dans la semaine, je lui avais posé des questions sur la formation que je lui avais donné, elle s'est vautrée lamentablement. Comme je lui ai indiqué, si elle ne sait pas les fondamentaux je ne pourrais pas lui proposer de sujet intéressant si ce n'est du secrétariat.

 

J'appréhende cette semaine, va t-elle pleurer encore et encore ? Je lui ai demandé ce qu'elle voulait voir d'autres dans notre domaine et je lui avais demandé de consulter l'ensemble de l'équipe pour savoir ce que chacun fait mais aussi ce qu'elle aimerait faire. Elle est revenue avec une liste de tâches de secrétariat (pff que dire) et elle est allée voir tout le monde sauf son potentiel futur chef. Et là il l'a très mauvaise .... D'autant que normalement, dans deux semaines elle part dans son service (alléluia !!!). Je ne suis pas méchante mais si elle n'a pas envie d'avancer je ne peux malheureusement faire le chemin pour elle. Elle en a marre d'être au même poste depuis 3 ans et surtout que depuis sa licence son poste n'a pas évolué. J'ai donc fait tout mon possible pour que ma boss accepte qu'elle change de domaine. Je pense que ça lui fera du bien mais elle va morfler à mon avis aussi.

 

La seconde est plus cool mais veut tout faire trop vite = grosse boulette. Elle a un ton parfois très familier mais elle voit de suite à mon attitude lorsqu'elle va trop loin. Jeudi dernier, comme j'étais en télé travail je lui avais demandé un certain nombre de choses à faire. Le vendredi matin, elle me dit : Ah bah hier on avait plus de réseau. Je ne manque pas de lui dire que les mails fonctionnaient quand même et que du coup elle a pu faire si et ça. A mon avis, à 16 heures, elle est partie papoter à droite à gauche et n'a pas travaillé. Elle s'est donc mise à tout faire vendredi matin, or le matin elle ne travaille pas pour moi, ahahah. Ce qui est bien c'est qu'elle voit à mon ton les limites.

 

Bref, le management de ces deux personnes est bien plus sportif que les précédents. Je dois tout contrôler et à chaque fois y a un problème et cela m'inquiète. C'est difficile de faire progresser quelqu'un, je leur à chaque fois un outil, une astuce pour éviter les erreurs. Je vais aussi réorganiser leur poste de travail pour qu'elles se sentent mieux et j'espère que ça fonctionnera.

 

Et dire qu'on dit que c'est facile d'être chef !

 

 

Choukette mode esclavagiste ? lol

 

 

 

Publié dans Tranche2vie

Commenter cet article