Bar les piétons

Publié le par Chouquette

Lundi soir me voilà sur Paris, et une amie me propose de se faire un ciné puis un diner espagnole histoire de rattraper Madrid. En effet, mon hote étant jeune, français à Madrid on n'a pas fait vraiment d'endroit atypique alors les tapas on oublie.

 

Du coup, nous sommes allées voir Le Bruit des glaçons avec Albert Dupontel et Jean Dujardin. Bon j'avais vu un reportage sur ce film il y a quelques mois donc je n'ai point été déçues mais ma copine, et un pote n'ont pas appréciés. A priori la bande annonce ne montre que le côté drole du film. Sauf qu'il s'agit d'un homme qui parle à son cancer alors forcément c'est plutôt humour noir. Puis vers le milieu du film ça part en sucette, l'histoire ne tient plus son fil conducteur et tout s'emmele. Les scènes et les extravagances de l'auteur, perdent complétement le spectateur.

 

Bref, pas un film qui m'a marqué je dirais et à moins d'avoir un abonnement inutile de perdre son temps !

 

Puis nous voilà au bar les Piétons du côté des halles. Lundi il faisait bon et la rue était pleine de gens. C'était chouette tout ce monde, presque le sentiment un instant de me retrouver encore en vacance. Je pousse ma copine sur la sangria qui était bonne mais pas exceptionnelle surtout pour le prix !!! 20 euros !! C'est du vol !!! Les tapas sont pas extras disons que la clientèle jeune vient plus pour le côté branchouille du lieu et du quartier que pour sa cuisine !!!

 

Ce diner m'a fait du bien ! J'ai un gros coup de blues après ce retour. Sans doute le fait d'avoir passer 15 jours très agités, entourés, à faire la fête et avoir pleins de choses à faire tout le temps, là le retour à mon quotidien est plus difficile.

 

Je voulais partir à Rome ce we pour rejoindre les australiens que j'avais accueillie mais ils sont à Florence et le prix du billet est atroce, donc je vais tenter de les rejoindre un peu plus tard dans leur périple. Y a des rencontres qui vous bouleversent, qui vous font du bien et eux font partis de ces personnes qui en peu de temps m'ont bcp apportés. Bref, l'envie de les revoir, de boire un verre ensemble se fait sentir :) Au pire, (est-ce vraiment le mot ?) j'irais les voir à Londres le mois prochain lol

 

Le retour est plus diffiicle que je ne l'imaginais, tout ces souvenirs, toutes ces rencontres et ces moments partagés. Ahhh je ne peux voyager sans couchsurfing je crois. Je ne peux me contenter d'un meme endroit sans bouger et me divertir. Je m'étais un temps perdu, et Porto m'a sorti de cette léthargie.

 

Le Portugal me manque ....

 

Choukette

Publié dans Tranche2vie

Commenter cet article